Services-conseils Ressources humaines

Temps de crise : comment accompagner une personne anxieuse

La pandémie amène son lot d’incertitude et cette réalité peu commune peut générer de l’anxiété. En effet, la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement nous affecte à différents niveaux, notamment sur le plan physique et psychologique. Pour certains, l’anxiété peut devenir malsaine si celle-ci n’est pas bien gérée.

Il est important de déceler les signes de votre état de santé psychologique afin de maintenir un certain équilibre et en fonction des variations, de mettre en place rapidement les actions pour revenir à un état d’esprit plus serein. 

Afin de vous aider à identifier les signes d’anxiété des membres de votre équipe et de vous accompagner à titre de gestionnaire dans cette réalité, nous vous partageons quelques pistes de réflexion ainsi que des pratiques à mettre en place.

S’aider soi-même avant d’aider son prochain 

Tout d’abord, il faut appliquer le principe qu’avant de prendre soin de l’autre, il faut prendre soin de soi-même! 

Comment? Nous n'avons qu’à penser aux règles de sécurité en général avec lesquelles nous devons en premier lieu évaluer les risques pour soi pour ensuite pouvoir aider quelqu’un dans le besoin. 

En ce sens, il existe un Baromètre de la santé psychologique préparé par le Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ) qui permet de procéder à une autoévaluation des signes vitaux psychologiques. Cet outil permet d’évaluer rapidement ces signes et de préserver l’équilibre en période de stress. Jetez-y un coup d’œil et évaluez-vous!

Les bonnes pratiques

Notons certains signes observables démontrant de l’anxiété, notamment une perte de motivation, une difficulté à réaliser des tâches, une concentration plus limitée, une diminution de la performance, des réactions émotives, de l’isolement, etc. Lorsqu’une personne vit de l’anxiété, plusieurs moyens peuvent être mis en place pour atténuer cet état d’esprit. 

Dans un premier temps, un des comportements à privilégier est d’adopter une attitude calme envers cette personne et être en mode écoute. Ensuite, c’est de l’amener à réfléchir et à trouver des pistes de solutions pour passer vers un mode actif. Et ce, en l’outillant, en l’aidant à éliminer les sources négatives, en l’invitant à consulter un professionnel de la santé, etc. Il s’agit, entre autres, de moyens à explorer avec la personne.

Dans un deuxième temps, on peut provoquer des moments d’échanges sur une base fréquente qui permettront de créer une ouverture et une certaine routine. Ce rituel aidera également à sécuriser la personne anxieuse puisque des repères s’installeront graduellement. Profitez de ces moments pour établir un plan d’action de la semaine avec des objectifs à court terme et faites des suivis. La personne anxieuse se sentira encadrée et soutenue dans cette démarche. 

Dans un troisième temps, il faut agir avec souplesse, car il se peut que le rythme de travail puisse être variable. Reconnaissez les bons coups, adoptez la théorie du petit pas et la confiance s’installera. Il s’agit de mettre en place des conditions de succès pour générer des impacts positifs. La personne anxieuse pourra ainsi avoir un sentiment de contrôle sur les éléments qu’elle peut maîtriser. 

Les faux pas

L’une des erreurs à éviter est de ne pas tenir compte des comportements de la personne anxieuse. Minimiser la situation est également une erreur, car cela pourrait donner l’impression à la personne anxieuse que la situation n’est pas importante, qu’elle ne se sente pas écoutée ni prise au sérieux. Il s’agit de trouver l’équilibre entre l’écoute et l’identification des réels risques de la situation vécue afin d’éviter d’amplifier le niveau d’anxiété. Soyez indulgent et faites preuve de patience dans cette démarche. Chaque détail est important, il s’agit d’utiliser ses compétences relationnelles et humaines pour gérer adéquatement ce type de personnalité. 

Soutien 

Il est tout à fait normal de ne pas avoir toutes les réponses aux questions. Dans ce cas, reconnaissez vos limites et guidez les personnes anxieuses vers les bonnes ressources. Une solution qui peut être également envisagée est l’utilisation d’une plateforme de télémédecine comme aide de soutien à l’employé. Agissez avec humilité et authenticité dans ces situations qui demandent tant d’agilité!

 

Pour obtenir des conseils afin de gérer adéquatement la situation actuelle liée à la COVID-19, nous vous invitons à contacter notre équipe au Services-conseils RH. L’équipe demeure à l’affût pour vous.

2